Comment perdre son poids en 10 leçons, façon judoka....

On a beau dire que la prochaine fois on s'y prendra plus tot, eh ben y'a rien à faire, on s'y prend toujours au dernier moment! Quel que soit d'ailleurs le nombre de kilos à perdre (assez variable en fonction des judokas). Il faut savoir qu'au judo il y a des catégories de poids et que chaque judoka doit donc "tirer" dans l'une d'elle. L'activité de "tirer" d'ailleurs n'ayant ici rien à voir avec l'autre fameuse activité que tout le monde pratique également, pour peu qu'on soit en age de le faire...

Alors pour que ce soit digne d'interet, un judoka ne se contente pas d'affronter ses adversaires, ce qui,en fonction des dits adversaires, va s'avérer etre plus ou moins corsé. Il commence d'abord par affronter sa balance. Premier combat, comme on dit dans notre jargon.Et pour que tout le monde sache bien combien la vie de judoka est duuuuuuuuuuuure, eh bien on commence donc par la compliquer, la vie. Je m'explique....

- 48 kg / - 52 / - 63 / - 70 / - 78 et + de 78 kg sont les catégories féminines.

- 60 kg / - 66 / - 73 / -81 / - 90 / - 100 et + de 100 kg pour les hommes.

Prenons mon cas pour faire simple. J'ai toujours été à un poids d'environ 65 kg, avec quelques variantes de temps à autres. Eh bien j'aurai pu tirer en - 70kg, histoire de ne pas me taper un régime à chaque compet, mais non.... Car voyez vous, tirer dans la caté du dessus est un truc contraire à l'esprit du judoka de base. Donc on tire systématiquement dans la caté du dessous, des fois que ce soit plus facile (ça ne l'est pas plus d'ailleurs...). Pour moi, - 63 kg donc. Et c'est là que l'aventure commence!

Comme le judoka enchaine les competitions avec plus ou moins de temps entre chaque, l'idée est par conséquent d'attendre le dernier moment pour se mettre "à la mort" et reculer jusqu'à la dernière limite le moment où on va enfin s'arreter de s'empiffrer (soyons honnete, on ne peut pâs appeler ça autrement que s'empiffrer....) et commencer à manger sainement.

Dans les premiers temps du fameux régime, le judoka devient donc le meilleur ami des produits laitiers, le yaourt nature étant le produit phare du régime. Le judoka tend d'ailleurs également à devenir herbivore, en ingurgitant des tonnes de salade verte. Toutefois, il s'accorde quelques protéines sous forme de steak haché, généralement incorporé à un bon gros hamburger (ah ben le MAC DO, pour un judoka, ça fait parti du régime...). Coté boisson, jusqu'à la dernière semaine, c'est à peu près correct (Coca,bière, donc......). Puis vient la dernière semaine avant la compet où là, ça commence à craindre grave, parceque l'aiguille de la balance ne descend toujours pas et pour cause. Nous employons à partir de là les grands moyens, à savoir, ne plus avaler que de la salade, parceque ça ne pèse rien. Le judoka pèse bien entendu ses aliments. Pas pour compter les calories par grammes ingurgités, juste parcequ'il faut que ce qu'on mange soit "léger" en terme de poids. Rien à fouttre de la valeur nutritionnelle, des calories et tout le toutim! Le judoka connait donc par coeur le poids de ses aliments fétiches. Ainsi, un paquet de Chipster pèsera 80g, un yaourt, 125g etc... Pour ma part, les Chipsters ont été au menu de mon repas la veille de la compet pendant des années! 80 grammes de bonheur! Parceque pendant que je picorais dans mon paquet de chipsters, ce qui prenait un temps certain, mon cerveau, lui, enregistrait qu'il mangeait et donc était content. En revanche, mieux vaut de pas regarder la valeur nutritionnelle du fameux paquet de Chipsters!

Mais le gros du travail, la dernière semaine se fait donc sur la perte en eau, seul moyen de faire baisser la balance. Et là, tous les moyens sont bons pour voir perler une goutte de sueur. Entrainement avec trois K way sous le kimono, courir par 25 degrés sous 4 pulls et la sudisette, le concert de la Mano Negra en sudisette, le sauna en k way (des fois qu'il n'y fasse pas assez chaud!!!). Mais aussi le bain chaud la veille de la compet, que j'appréciais particulièrement, outre le fait que je ressemblais étrangement à un homard après l'opération. Rentrer dans le bain chaud ( je devrai dire bouillant) n'était déjà pas une mince affaire, mais y rester pour moi l'était encore plus. Qu'est ce que je me faisais ch... dans mon bain, à suer!!! Alors je chronométrais, pour m'occuper. Mais celà me permettait aussi de pouvoir manger un peu après (les Chipsters donc), alors je me sacrifiais au rituel. Et si par malheur il n'y avait pas de baignoire dans l'hotel, il fallait donc aller courir façon bonhomme Michelin. Ma Zaza se rappellera d'une fois où je suis rentrée de courir et que je suis restée emmitoufflée une heure dans mes couvertures, à suer dans la chambre d'hotel, à la mode Bosniaque (Zaza, si tu retrouves la photo, je la veux bien!!!).Il va s'en dire que le judoka suce donc des glaçons toute cette dernière semaine, parceque qui dit suer, dit aussi ne pas reprendre l'eau qu'on a perdue! La moindre gorgée d'eau est savament calculée, pesée.....

Voilà, en bref, ne faites pas ce que peut faire un judoka, c'est totalement débile d'un point de vue nutritionnel!!!! Voire dangereux. Je croise régulièrement lors de mes déplacements d'anciens judokas de haut niveau et ils ressemblent à des baleines! Le prix à payer pour toutes ces années de privations. Le revers de la médaille. Et je ne compte pas faire parti de ce contingent là.... Voilà pourquoi je me suis prise en main et que je prends désormais soin de mon corps, mon outil de travail, mon outil de séduction, ma machine de vie tout simplement... Alors à bon entendeur, c'est bientot la fin de l'année, prenez de bonnes résolutions! Occupez vous de vous, de votre capital corporel et vous n'en tirerez que des bénéfices!

Commentaires (12)

1. Valou 06/01/2011

J'adore !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site