RECIT DU TOP DE COLMAR 2012

Bon, je n'ai que deux semaines de retard, mais j'ai un emploi du temps de ministre, chers lecteurs!

Quelle joie d'arriver au jour J, après tous ces mois de préparation! 8 mois de diet pour ce qui me concerne et 4 entrainements par semaine, pour parvenir au physique voulu et espéré. Que de moments de doute, de fatigue, de joies aussi, quand la balance devient euphorique après des semaines de stagnation...... Mais voilà, ça y est, le TOP DE COLMAR, ma première échéance en bodyfitness pour cette saison 2011-2012 est arrivée: SAMEDI 14 AVRIL....

La compet commence quelques jours avant la date fatidique, avec les rendez vous multiples pour ne rien laisser au hasard: coiffeur, manucure, courses....Emploi du temps millimétré, tout comme mon alimentation qui est adaptée par Emilio au jour le jour en fonction de mon poids du matin. Car comme vous le savez désormais, pas de catégories de poids, mais ce poids reste important, surtout en terme de "visuel".On coupe le sel complètement dès le jeudi soir et là, mieux vaut savoir lire les étiquettes des aliments qu'on consomme, car il y a du sel de partout!!!!! Le but étant à présent de lacher toute l'eau que l'on a dans le corps afin de présenter un physique sec, avec la peau qui colle au muscle. Donc réduction de l'eau dans la foulée. Enfin contrairement au judo, boire un litre par jour en guise de restriction, c'est du luxe! Quand je pense qu'on sucait parfois des glaçons pendant des jours........

Le vendredi, jour de recharge! Comprenez par là qu'on remange des glucides, plein plein plein, pour justement remplir le muscle qui s'est aplati pendant les périodes de restriction et lui redonner un  aspect bombé. Eh bien contre toute attente, ce vendredi j'en avais marre de manger! Compotes, pain azyme, riz, protéines, légumes...... Toutes les 2h environ, une collation plus ou moins dosée.... A 23h30 je terminais péniblemnt ma énième compote et mon pain azyme......

Le lendemain, samedi, jour de compet, départ à 7h pour COLMAR, en compagnie de Sophie Léo, autre athlète d'Emilio et Emilio. Arrivée à Colmar 5h plus tard. Passage aux inscriptions. Je porterai le numéro 7, jaune, couleur des athlètes bodyfitness. Les athlètes fitness auront la couleur blanche tandis que les bikinis auront du vert. Bon, déjà quelques une ralent car chacune s'inscrit dans la catégorie qu'elle veut. Ainsi, certaines athlètes qui devraient etre en bodyfitness tentent le coups en fitness, ce qui ne manque pas de faire raler les fitness...Normal me direz vous. Mais c'est un Grand Prix et c'est aussi celà qui fait le charme de la compétition! La réputation du TOP DE COLMAR n'est d'ailleurs plus à faire! 2862 personnes dans le public, 178 athlètes, beaux plateaux, avec en guest star Branch WARREN. Des stands, "des pointures" présentes dans les coulisses.... Bref, belle compet qui m'avait super plu l'an passé.

Alors c'est parti! Première couche de tan, le fameux Jan Tana qui avait verdi et m'avait transformée en l'incroyable Hulk à Europe en Espagne... Là nous avons testé nouvelle méthode. Tan passé le jour meme et non la veille, pour éviter qu'il verdisse avec la transpiration et l'acidité de ma peau. Puis deuxième couche fine de tan Panatta, pour fixer et faire briller. Résultat: couleur magnifique. Et surtout, pas de bavure, ni de dégoulinage. Bon, certes, il ne faisait pas 40 degrés comme en Espagne, je vous avoue meme avoir eu froid.... Et première sortie officielle pour mon maillot de bain rose, que je n'avais pas eu l'occasion de mettre à Europe, car n'avais pas été en finale. Super joli avec le tan, tout ressort bien sous les sunlights de COLMAR. Première sortie également pour mes clear shoes, qui, comme le maillot rose n'avaient fait que le voyage GRENOBLE - ALCALA DE HENARES et n'avaient pas vu la couleur des projecteurs.

Nous sommes donc 7 athlètes en bodyfitness. Beaucoup moins que l'an passé. Je m'attendais à plus de filles, mais cette année c'est en fitness qu'elles avaient chois d'aller visiblement. Et en bikini aussi, de plus en plus nombreuses. Un peu decevant coté quantité, mais la qualité était bien là, avec notamment Jaqueline COSTA, une sculpturale brésilienne d'environ 1m90 qui m'a reléguée au statut de playmobile à coté d'elle!!! Avec mon mètre 63, je me suis sentie bien petite. Manque de bol, elle porte le numéro 6 et moi le 7. Je me trouve donc juste à ses cotés pendant tout le pré juging. Avant d'entrer en scène je suis juste derrière elle et me dis: "outch, c'est une tour de controle cette fille!". Brigitte SUBRIN, la cinquantaine et ancienne championne par le passé faisait son grand retour à la compétition. Quelle sèche! Découpéee comme jamais....Très belle athlète! Je signe tout de suite pour etre comme elle à 50 ans..... Toutes les poses y passent. Et d'entrée de jeu, je me chope une crampe terrible au mollet. Tout le monde sait ce que c'est qu'une crampe?  Ca fait mal graaaaaaaaaaaaave, hein? Eh bien là, tu as mal, mais comme tu poses devant les jurys, un parterre de photographes et un super public, eh bien tu gardes ta crampe en souriant façon publicité et en ne relachant rien de ton posing..... Autant dire que j'ai passé le reste de l'après midi à étirer mes mollets pour éviter un nouveau drame! Nous sommes toutes trois appelées pour le posing en comparaisons. En principe lorsqu'on est appelé pour les comparaisons, c'est déjà très bon signe. Question alimentation, c'est un peu de sucres rapides, car il faut rester en forme et ne pas présenter un physique voilé par l'eau pour la suite du programme. Je me fais plaisir sur de la crème de marron. Miam!!!!  Je profite du passage des hommes pour me reposer, réviser ma choré d'1mn30. Quand vient mon tour. Choré préparée trop vite, pas assez longtemps. Et là, c'est la cata! Si j'avais du avoir un trou, c'eut du etre au milieu de la choré. Eh bien non, dès le départ, le trou noir! Le méga trou. Rien ne vient, tu meubles mais tu trouves le temps trèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèès long jusqu'à ce qu'un petit truc te revienne enfin  et que tu reprennes tant bien que mal le cours de ta choré. Pourrie autant vous le dire! Ca m'a gaché mon plaisir cette choré. Finir sur une prestation aussi moche, c'est décevant.... Théoriquement, les jurys n'en tiennent pas compte. Mais très franchement, s'ils avaient un doute quant à classer la belle Brigitte et moi, ma piètre performance leur a donné une idée précise du classement à faire.....

Bref, 23 heures déjà et c'est l'heure des résultats. Tout le monde remonte en scène, sourire aux lèvres, le lustre parfait, le cheveux impeccable, le lipstick posé au millimètre et surtout, le muscle contracté..... Le commentateur appelle en partant de la fin, de la 7ème. J'ai en tete ma 4ème place de l'an passé, mais déjà, j'ai une petite idée du résultat. A la 3ème place, Corine CUCCHIARA. A la 2ème place, Brigitte SUBRIN. Et sur la plus haute marche, l'immense Jaqueline COSTA, qui présentait quoi qu'il en soit un très beau physique.... La hierarchie est respectée je pense. Le résulat me fait plaisir, j'ajoute un nouveau trophée, le 4ème en 5 compétitions et 2 ans de bodufitness. A la sortie de scène, c'est séquence photos avec le public, les potes, les coachs, les athlètes.... Ambiance sympa entre les filles. Mes copines Sophie et Chainez se retrouvent toutes deux cinquièmes, dans leurs catégories respectives et sont déçues. Je le suis aussi pour elle. Emilio, notre coach a quant à lui l'air satisfait du résultat, mais je garde pour moi tous les gentils et élogieux commentaires qu'il a fait à mon sujet. Ca, c'est entre lui et moi......

23h30, on soudoie la nénette de l'hotel pour avoir de quoi manger, façon pique nique dans notre chambre d'hotel. Car compet terminée ou pas, comme 3 semaines après on remet le couvert, pas question de faire un écart en fetant ça dignement avec un bon repas. Quel sport ingrat.....Alors au programme, légumes et protéines..... Seul le petit déjeuner du dimanche matin est un peu sympa......

En conclusion, je suis très heureuse de cette compétition, où je me suis fais à nouveau très plaisir! Belle organisation, public nombreux et agréable, beaux plateaux d'athlètes.....Quant à moi, j'ai présenté ce jour un joli physique. Les points travaillés à l'entrainement ont porté leurs fruits.

Depuis COLMAR, des articles ont été publiés sur internet, que vous pouvez retrouver dans la rubrique liens ou sur ma page facebook( FREYA MAGAZINE, MUSCLEANDCO...). Des vidéos voient le jour et sont ou seront mises en ligne dans la rubrique vidéo ainsi que les photos, dans la rubrique albums photos.

Pour finir enfin, le prochain article fera l'objet d'un gros coups de gueule, car suite à cette belle compétition, certaines choses me sont revenues aux oreilles et m'ont profondément agacée.....

Commentaires (2)

1. Emerique (site web) 07/05/2012

Bonjour Corine ! Autant te le dire d'emblée, je fesais une recherche sur Brigitte SUBRIN... et j'ai eu entre-autre ton blog comme résultat ! (Tu n'es pas faché hein ?!! ^^)
N'étant pas sectaire, je me suis dis : "Bon ben puisque tu es là, c'est un peu sombre, mais il y a un rouge bien chaleureux pour faire ressortir le texte... allons-y, lis mon p'tit gars !"
Dès les premières lignes, j'ai été accroché ! Autant te le dire de suite, ton style rédactionnelle (tu es sûr de ne pas être journaliste) assez drôle m'a bien plus ! D'ailleurs tu retranscris bien tes impréssions du moment, si bien que l'on s'immerge dans l'ambiance de la competition... que je ne connaissais pas par ailleurs, n étant pas du milieu puisque je suis coureur à pied confirmé (minima "France" sur 10 km et semi) ! Je retiendrais de ce réçit que premièrement, le Tan c'est le mal et aussi et surtout j'ai pu découvrir une nouvelle athlète qui a un esprit drôle dans un corps de compétitrice ! :)
Bonne continuation à toi, cordialement.

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×