DIRECTION LA RUSSIE. SAINT PETERSBURG. J- 7

Stock photo winter palace in saint petersburg russia 93883108

Bonjour à tous,

il y avait longtemps que je ne vous avais pas fait un petit article sur le judo, mais celà s'explique. Depuis Janvier 2013 je ne fais plus d'entrainement en judo, ni de compétition (celà va de soi!) à cause de mon ménisque abimé, qui précisément me faisait mal quand je faisais judo. Mais bon, ça y est, après avoir bien tergiversé, je me suis enfin décidée à le faire enlever, afin de reprendre l'entrainement qui me manquait beaucoup et probablement la compétition qui me manque encore plus! Alors voilà, la date est arrétée au jeudi 24 avril. J'ai attendu jusque là parceque je voulais laisser passer mon examen d'arbitrage au niveau continental afin de ne pas avoir de soucis (sait-on jamais hein!).

Quant au fameux examen continental (LICENCE B, dans notre jargon judoesque), eh bien celà fait déjà de longs mois que je m'y prépare. En fait, lorsque j'ai passé mon examen d'arbitre national, en 2006, les examinateurs me faisaient déjà miroiter l'international... Et moi, en bonne compétitrice que je suis, j'avais déjà au fond de moi en ligne de mire cet objectif. Mais au judo, c'est la guerre, quoi qu'on fasse! Au propre comme au figuré. Je vous explique...

Je me suis mise à l'arbitrage lorsque j'ai passé mon Brevet d'Etat de judo, c'est à dire en 1994. J'ai d'abord été arbitre départementale, puis régionale, puis inter-régionale et enfin nationale en 2006 donc. Major de ma promo, en apartée, au grad damn de mon copain Nico avec qui nous nous sommes tirés la bourre pendant toute la semaine d'examen. Et qui est depuis devenu un de mes meilleurs amis. Il faut dire que nous avions passés une semaine mémorable avec Nico et Francis, au CREPS de BOULOURIS, en guise de préparation à l'examen et à l'examen lui-même.

Bref, une fois arrivée au national, les choses se sont faites au fil du temps là aussi. Comme je suis une fille travailleuse et persévérante, j'ai fais ma place petit à petit en me hissant année après année dans le groupe des meilleurs arbitres nationaux, parmi lesquels je suis depuis 3 ans je crois à présent. Et c'est l'an passé que la CNA (Commission Nationale d'Arbitrage), a proposé ma candidature pour 2014 au niveau continental. Le niveau mondial (LICENCE A) étant le dernier échelon. Depuis ce jour, eh bien je courre à travers la France pour arbitrer les plus importants championnats nationaux (1ère division, 2ème division, juniors....) et les tournois labellisés où on trouve le gratin des judoka français, quelques coupes d'Europe aussi lorsqu'elles ont eu lieu en France. Et je continue biensur d'arbitrer aux plus bas échelons, comme chacun doit le faire en judo. Ah et puis je n'oublies pas les prestigieux tournois de PARIS, où la fédération m'envoit depuis plusieurs années en tant que participante à l'organisation, secteur arbitrage biensur. Ainsi, même si je n'arbitre pas à ce niveau de compétition, je cotoies la crème de l'arbitrage mondial. Je participe au tirage au sort avec tous les entraineurs nationaux et les officiels, j'assite au briefing des arbitres dispensé par les grands chefs mondiaux en personne, je suis à la vidéo afin d'assister les juges arbitres, je suis au controle des kimonos avant que les athlètes montent sur les tatamis... Et je suis biensur au contact de tous les champions, gloires passées ou actuelles! C'est le top du top! A chaque nouvelle édition, je me régale! Vouds pouvez visionner les photos de l'édition 2014 dans la rubrique album.

LE TOURNOI DE VISE. BELGIQUE. 4 ET 5 FEVRIER.

Afin de me préparer au mieux pour l'examen, la fédération m'a envoyée début février en BELGIQUE, afin d'arbitrer le tournoi international juniors garçons de VISE, en compagnie de mon collègue masculin, Davy, lui aussi présenté à l'examen en tant que candidat masculin.Il faut dire que seuls deux candidats par an sont envoyés en examen à ce niveau de compétition. Je vous le disais plus haut, à ce niveau là, c'est la guerre, les places sont chères. Très chères... Et pour ma part, j'ai comme d'habitude l'impression d'etre obligée de devoir en faire plus que mes collègues masculins, pour la simple raison que je suis une femme. Ah, le statut de femme!!!! Tout un programme! Bon, heureusement que la plupart de mes collègues  pensent que si je suis là, ce n'est pas que pour mes beaux yeux... J'espère avoir l'occasion de les citer une fois l'examen obtenu, croisons les doigts.

Pour en revenir à Visé, tout s'est bien passé. Contrairement à mes arbitrages en France, là je n'ai pas eu l'impression d'etre jugée, observée, décortiquée, reluquée sous toutes les coutures. Et quel bien ça m'a fait!!! Je me suis sentie comme un poisson dans l'eau. Les nouvelles règles que j'appréhendais d'appliquer ne m'ont posées aucun problème. L'anglais non plus biensûr, qui n'est pas un soucis pour moi, fort heureusement... Vincent, notre arbitre mondial qui était présent pour nous coacher a fait une conclusion très positive de cette compétition me concernant. J'en suis revenue reboostée, avec une confiance en moi retrouvée. Confiance qui avait été bien mise à mal lors des derniers championnats... On a beau me dire que l'année de l'examen tous les candidats passent par là, qu'ils arbitrent moins bien à cause de la pression, eh bien me l'entendre dire sans arrêt n'a fait que faire baisser ma confiance en chute libre! J'avais juste l'impression d'avoir le niveau d'un arbitre régional, pour situer... En fait, tout a été idéal ce jour là. En même temps, arbitrer avec un arbitre olympique et un mondial, ça aide! Surtout quand ils vous disent que tout va bien.

Sur les photos ci dessous, à ma droite Davy, mon collègue candidat au même titre que moi, et à ma gauche, Vincent, notre coach, arbitre mondial. Et dessous, la salle de compétition. L'impression d'etre à la maison. Seulement 3 surfaces de tapis. Il faut dire qu'en France on a l'habitude d'arbitrer dans de grands palais des sports, avec parfois jusqu'à 10 surfaces...

1780922 10202857528939962 682080210 n 1

1654653 10202857540500251 1810518797 o 1

SAINT PETERSBURG. RUSSIE.

Stock photo river channel with boats in saint petersburg spring 11145130

Enfin ça y est, nous y voilà! Ma convocation officielle est arrivée à la maison, la sélection officielle des athlètes, entraineurs et arbitres de l'équipe de France juniors publiée sur le site de la FFJDA (Cf document ci dessous), les billets d'avion réservés, le visa russe tamponné sur mon passeport, maintenant y'a plus qu'à....

selection.st.petersboug.

Pour etre franche, voir mon nom en bas de cette feuille de sélection me fait plus que plaisir. Mon petit nom juste en dessous de grands champions comme Severine VENDENHENDE, championne olympique et mondiale, Christophe GAGLIANO, 3ème des JO d'ATLANTA et super technicien, ma copine Amina ABDELLATIF et Yacine DOUMA, champion d'EUROPE.... Je sens que ça va etre génial!

Et puis comme je suis curieuse et que j'aime savoir où je mets les pieds, afin de m'imprégner de l'ambiance, des lieux, voici quelques photos de notre hôtel et du palais des sports où nous passerons l'examen sur deux jours. Ma foi... Il ya  pire je crois.... ;-) On aurait pu atterrir au fin fond de l'Ouzbekhistan, dans un hôtel pourrave (mot typiquement  Dauphinois, signifiant, comme son nom l'indique "pourri") et etre amenés à l'hôtel dans un bus datant de la guerre froide ou à dos de mule...

67 big1520

Park inn pribaltiyskayaHotel park inn pribaltiyskaya swimming pool 158350px yubileyniy in spb

800px main arena in1

Alors????? Plutot sympa non? Il ya meme une salle de muscul, pour le cas où j'ai envie de me dégourdir les gambettes entre deux combats. Quant au palais des sports, il y aura des tatamis à la place du terrain de basket. Bah oui, parceque les chutes sur le parquet, ça ne le fait pas du tout, mais alors pas du tout!!! Déjà que sur un tatami c'est limite supportable...

Bon, vous vous dites, là, la Corine elle est partie pour faire du tourisme... Eh bien non, pas du tout! J'ai cet examen en ligne de mire et je mettrai toute mon expérience en oeuvre pour l'avoir, tout comme Davy. Maintenant, si on peut allier l'utile à l'agréable, ce n'en sera que mieux! Parceque j'espère tout de meme avoir le temps entre jeudi matin où j'arriverai à St PETERSBURG et le lundi de Pâques au matin, jour de mon retour, avoir le temps de visiter quelques monuments de renom, comme le musée de l'Ermitage ou le Palais d'hiver... Et si possible, fêter notre réussite à Davy et à moi!!!! Surtout ça!!!!! Bon au pire on pourra toujours se mettre à l'envers en se saoulant à la vodka, mais ça, boffffff. A vrai dire je ne l'envisage pas... Je ne suis jamais partie passer un examen quel qu'il soit avec l'idée de le louper. Au contraire! Et puis la cravate bleue et l'écusson de l'UEJ (Union Européenne de Judo) me font des clins d'oeils ;-)

Alors croisez les doigts pour moi les 19 et 20 avril!!!

ALEA JACTA EST!

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site