Je me présente en tant que judoka...

Hello!

Bon, il semblerait que jusque là je ne me sois pas trop mal débrouillée en matière de blog, mais j'ai seulement gagné une bataille, pas la guerre! Et je n'ai pas encore exploré tout ce que je peux faire (ou pas!).

Alors avant de vous parler de mon quotidien de judoka, une petite présentation s'impose.

    J'ai débuté le judo un peu par hasard, au JUDO CLUB FONTAINOIS (38, agglomération Grenobloise) alors que j'avais une dizaine d'années. J'ai tout de suite aimé l'activité. Les copains et les copines, l'ambiance formidable qu'il y avait à cette époque, l'odeur des kimonos (ils étaient en coton, écrus), le dojo du Parc Karl Marx et mes professeurs, Salvador LA RIZZA (le père) et Marcel LA RIZZA (le fils). C'est donc là que mon frère Roland et moi avons fait nos premières armes.

    Je garde de très bons souvenirs de ma jeunesse sur les tatamis du dojo Fontainois, meme si les entrainements de Marcel LA RIZZA étaient plutot copieux!!! Combien de fois suis je rentrée de l'entrainement en pleurs, avec l'angoisse d'y retourner deux jours après!!! Mais j'y retournais et c'est aussi comme ça que j'ai appris à résister à la fatigue et à la douleur. C'était dur, mais c'est là que j'ai appris à devenir une combattante dans l'ame, moi qui par nature n'étais pas assez agressive (au sens sportif du terme s'entend). C'est aussi là que j'ai fais la connaissance ma meilleure amie, Natacha, toujours fidèle au poste, bien qu'elle m'ait à l'époque lachement laissée tomber pour faire ping pong !!!

    Mon adolescence au club fut ponctuée de beaucoup de voyages à l'étranger, un vrai bonheur pour moi qui aime voyager. Toutefois, l'occasion ne nous fut pas toujours donnée de visiter les pays dans lesquels nous allions combattre. Encore aujourd'hui, c'est bien souvent que l'on ne voit du pays en question que l'aéroport, le gymnase et l'hotel! La HONGRIE, à Budapest, où nous sommes allés deux fois en car (24h de bus façon "bosniaques", ça laisse des traces!). La SUISSE, où nous avons dormi une fois dans des bunkers dont les portes faisaient 2 mètres d'épaisseur (chlostrophobes s'abstenir!). L'ITALIE, biensur, où nous avons toujours été chaleureusement acceuillis...

    Bref, toutes ces années furent ponctuées de médailles glanées à  grands coups d'UCHI MATA en cercle (ma marque de fabrique) mais jamais de titres importants. Il faut vous dire que je suis quelqu'un qu'on pourrait qualifier de "laborieuse". N'ayant pas avec moi le coté "facilité", il a toujours fallu que je bosse encore et toujours comme une forcenée pour arriver à voir poindre un petit résultat... C'est ainsi que de tout ça est née ma qualité principale, je pense, à savoir la persévérance.

    Brevet d'Etat et licence STAPS en poche obtenus en 1994, je me retrouve propulsée du jour au lendemain en 1997, professeur en titre dans mon club, devenu ALPES JUDO FONTAINE,n'ayant plus par conséquent d'entraineur moi meme. Tout ne fut pas rose, loin de là! S'imposer en tant que jeune fille de 25 ans dans un monde d'hommes plutot machiste à l'époque tint du parcours du combattant! Il a toujours fallu que j'en fasse deux fois plus pour prouver que j'étais à la hauteur. C'est d'ailleurs certainement de là que s'est forgé mon mental de vainqueur, parceque croyez moi, il a fallu se battre pour tout!!!!

    J'ai donc pris la difficile décision en l'an 2000, de me licencier dans un autre club, afin d'avoir un entraineur digne de ce nom, qui me permette enfin de réaliser mes reves de podium national. Jusqu'alors, je ne collectionnais que les places d'honneur. C'est ainsi que Patrice Veille, à l'ESSM (SAINT MARTIN D'HERES,38), m'a appris pendant les 6 années que j'y ai passé, à travailler en qualité et non plus en quantité comme j'avais coutume de le faire pour me rassurer. J'ai aussi commencé à faire de la musculation. Qu'est ce que j'ai pu détester les séances du lundi matin, dans la salle d'haltérophilie du gymnase Benoit Frachon!!!  Ah c'est sur, on savait pourquoi on allait là bas! Une salle digne de Rostock, en ex Allemagne de l' est!!!  On n'y allait pas pour acheter du terrain!!! Autant vous dire que dès que j'ai pu arreter la muscu, je m'étais jurée de ne plus pousser une barre de ma vie!

    Bref tout ça pour vous dire que c'est à partir de là que les résultats ont  enfin été au rendez vous! Une 3ème place au championnat de France 1ère divison en - 63 kg, ma catégorie de toujours (-61 à l'époque), m'a ouvert les portes de l'International, moi qui avais pour objectif de faire le podium en 2ème division!!! Je me revois encore devant mon miroir, dans mes kimonos bleus et blancs "FRANCE", avant ma première sélection internationale pour l'AUTRICHE, à me demander si c'était vraiment moi qui étais dedans, tellement c'était incroyable! J'ai eu la chance d'etre sélectionnée deux fois en équipe de France, mais malheureusement, à 27 ans, on n'est plus une priorité pour les sélectionneurs français... En revanche, j'ai continué de m'entrainer autant que je le pouvais, par pur plaisir de gagner des combats en compet. J'aime gagner, je ne peux pas m'en passer! L'adrénaline avant le combat, la rage de vaincre, le geste technique placé au bon moment, le bonheur de la victoire, c'est un peu comme une drogue pour moi. Depuis, ma réputation n'est plus à faire, en toute humilté...

    Ceinture noire 4ème dan, arbitre nationale, trois fois championne du Monde vétérans, deux fois championne d'Europe vétérans, moult fois championne de France FSGT.... Bref, la liste est longue mais j'espère bien qu'elle ne s'arretera pas là!!! J'aurai du participer il y a 3 jours au championnat du Monde et remettre en jeu mon titre pour la 3ème fois consécutive mais je n'ai malheureusement pas pu y aller. J'aime autant vous dire qu'avec ma "contre perf" des Europe en début de saison (2ème), j'ai la rage!!!

    Bon je crois avoir fais le tour de cette looooooooooooooooongue présentation, mais il a quand meme fallu que je résume là plus de 25 ans de judo!

    A présent, vous connaissez le pourquoi du comment et vous me connaissez mieux également en tant que judoka...

Corine.

 

Commentaires (1)

1. 26/01/2011

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site